terça-feira, maio 17, 2005

França, referendo: início da campanha oficial (actualizado)

Sofres, 12 de Maio:
Sim: 47%
Não: 53%

IPSOS, 14 de Maio:
Sim: 49%
Não: 51%

A ler com atenção: este texto de Pierre Giacometti, director da IPSOS, onde se desenvolve muito bem um argumento já adiantado aqui:

La victoire du Oui conserve en revanche très nettement la faveur du pronostic. Mais cette combinaison contradictoire du souhait et du pronostic constitue un sérieux handicap pour les partisans du Oui : elle présente le risque d'empêcher la construction d'une nouvelle et dernière dynamique de victoire dans les derniers jours de campagne.

Mas onde também, a meu ver, se retiram demasiadas interpretações daquilo que são pequenas flutuações percentuais:

C'est bien la troisième inversion de tendance qui se dessine dans cette dixième vague de l'Observatoire Ipsos. Initiée il y a une semaine lorsque le Non avait été crédité d'une poussée de trois points lui permettant de faire jeu égal avec le Oui, la progression se confirme aujourd'hui : à gauche comme à droite, le Non a encore gagné du terrain. Le gain est de deux points au sein de l'électorat socialiste, où le rapport de force apparaît, à quinze jours du scrutin, parfaitement équilibré. L'évolution est encore plus nette auprès des sympathisants UMP-UDF. En progressant de 4 points, le Non atteint 28% d'intentions de vote, contre 72% au Oui. A l'extrême gauche comme à l'extrême droite, le Non est massif et définitif.
Enviar um comentário